Visites de la Fondation Carmignac, Porquerolles

En juin 2018, la Fondation Carmignac ouvre au public un nouveau lieu d’exposition de 2800 m² niché dans un parc de sculptures de 15 ha sur l’île de Porquerolles.

Pour répondre aux attentes des visiteurs et leur proposer une expérience unique, Art+ a été sollicité pour son expertise en matière de médiation. Nous proposerons donc au sein des expositions de la Fondation, différents parcours guidés, ateliers et outils de médiation pour tous.

Rendez-vous prochainement sur le site de la Fondation pour toutes les informations : www.fondationcarmignac.com

Créée en 2000, la Fondation d’entreprise Carmignac a pour vocation de partager avec le public la collection d’art moderne et contemporain constituée depuis 27 ans par Edouard Carmignac et d’étendre son rayonnement par des actions de mécénat culturel et caritatif, en particulier à travers la création du Prix du photojournalisme.

Au milieu d’un parc national exceptionnel, les visiteurs découvriront les œuvres d’art contemporain de la collection Carmignac, des expositions temporaires, un jardin de sculptures et une programmation culturelle.

Une collection vivante

Constituée à l’origine par Edouard Carmignac par passion pour le Pop art et l’école allemande, la collection s’est peu à peu ouverte à l’art contemporain. Elle rassemble désormais près de 250 œuvres, dont des pièces majeures d’Andy Warhol, Jean-Michel Basquiat, Roy Lichtenstein, Gerhard Richter, Andreas Gursky, Keith Haring et Martial Raysse, ainsi que nombre de jeunes artistes de talent.

L’architecture

Le terrain choisi pour implanter la fondation est situé au cœur de l’Île, dans un bâti existant entouré d’un parc où les oliviers, eucalyptus et vignes rythment le paysage. Le projet d’architecture prend forme avec la participation de l’atelier Barani pour la conception, puis de l’agence GMAA pour l’adaptation et le prolongement du projet. Inséré au sein d’un parc national et sur un site classé, aucune emprise supplémentaire sur le sol n’est possible. Tout le projet a donc consisté à dégager 2000 m2 d’espace sous la surface du sol, sans que les contours de la maison ni le paysage existant en soit modifiés.

Le jardin

Un cheminement naturel sera conçu dans les jardins depuis le musée, tenant compte de la végétation et des éléments existants : restanques plantées d’oliviers centenaires, bassin, terrasse, pins parasols, pins d’Alep, eucalyptus, romarin, bruyère… Le visiteur sera orienté naturellement vers de nouvelles perspectives aux composantes esthétiques variées, jouant sur les différents environnements dus à la douceur et aux forces du relief. Ce parc imaginé par le paysagiste Louis Benech sera habité par une série d’œuvres, inspirées du lieu.

FollowFb.Ins.Tw.
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!